Aides de l'état pour une VMC simple flux

Les aides de l’état pour une VMC simple flux

La VMC ou ventilation mécanique contrôlée est souvent abordée dans son ensemble alors qu’il en existe deux grandes catégories à savoir les doubles flux et les simples flux. 

Quelles fonctions occupe la ventilation mécanique contrôlée simples flux dans le bâtiment ? 

Comment fonctionne la ventilation mécanique contrôlée ? 

Dans le domaine du bâtiment, la ventilation mécanique contrôlée est un dispositif vous permettant d’obtenir un air sain et frais à l’intérieur des pièces de votre habitation. En même temps, elle vous offre la possibilité d’éviter des soucis dus à une mauvaise circulation de l’air. 

Ce dispositif mécanique dont le rôle est de renouveler de manière permanente l’air des pièces intérieures fonctionne simplement. En effet, il apporte l’air extérieur tout en extrayant l’air intérieur pollué. 

Avec le système de ventilation mécanique contrôlée simple flux, l’air vicié est envoyé vers les pièces humides telles que les toilettes ou encore la salle de bain. Cet air extrait par le dispositif part ensuite par le toit. 

En même temps, les pièces sèches accueilleront l’air frais venant de l’extérieur. Un échange permanent d’air entre l’intérieur et l’extérieur de votre habitation se mettra ainsi en route. 

Il est bon de noter que la ventilation mécanique contrôlée simple flux contribue aussi à diminuer les déperditions thermiques au sein de votre logement.

Ventiler son habitation
Pourquoi ventiler son habitation ?

Pour quelles raisons est-il nécessaire de ventiler son habitation ? 

Il faut noter que ventiler l’air de l’intérieur de votre habitation est très important. 

Cet article pourrait vous intéresser :   Chauffe-eau : les gestes simples à adopter pour diminuer votre facture d'électricité

En effet, l’air se pollue et devient mauvais lorsqu’il reste dans votre appartement ou maison. Cela peut provoquer des risques pour votre santé. Cependant, une stagnation de l’air pollué dans votre intérieur peut également engendrer des conséquences négatives pour votre habitation. 

Les risques d’une stagnation d’air pollué à l’intérieur de votre logement sont nombreux. Cela peut conduire à une accumulation de monoxyde de carbone, d’oxyde d’azote ou encore d’hydrocarbure. Cela aura des conséquences directes sur votre santé, notamment sur votre respiration. À terme, une telle situation peut provoquer de l’asthme ou bien des allergies. 

Quant aux risques pour votre habitat, l’air pollué peut provoquer de l’humidité, ce qui conduira, par exemple, à la formation de moisissures. 

C’est pour toutes ces raisons qu’une bonne ventilation à l’intérieur de votre logement est impérative. Contrairement à ce que la majorité des gens pensent, le simple fait d’ouvrir régulièrement les fenêtres ne suffit pas à solutionner ce problème. De ce fait, il est possible que d’autres éventuels soucis voient le jour par manque d’attention. 

Si vous habitez, par exemple, en ville, il est vrai que l’air extérieur peut ne pas être parfaitement sain. Toutefois, l’air pollué qui stagne à l’intérieur de votre maison ou appartement sera toujours pire. 

Cependant, le problème ne réside pas dans le fait que l’air extérieur soit mauvais dans les villes. Le souci, c’est que vous dépendez souvent du trafic, des bruits nuisibles, etc. Toutefois, sachez que vous allez tout de même dépendre de la météo si vous habitez dans une localité éloignée des villes.

Comment l’installation d’une ventilation mécanique contrôlée se déroule-t-elle ?

Vous pouvez soit installer vous-même votre VMC soit faire appel à un professionnel pour le faire.

Installation d'une ventilation mécanique
Installation d’une ventilation mécanique contrôlée

Installer soi-même une ventilation mécanique contrôlée

Installer soi-même sa ventilation mécanique contrôlée est tout à fait possible. Il suffit juste de suivre quelques étapes pour que l’installation de la VMC soit une réussite.

D’abord, assurez-vous que vous disposez du matériel nécessaire pour l’installation d’une ventilation mécanique contrôlée simple flux. En effet, installer ce type de dispositif nécessite au moins un groupe d’extraction, des manchettes et des bouches d’extraction pour chaque pièce humide et de la gaine. 

Cet article pourrait vous intéresser :   Renoncer à l’heure d’hiver pour la crise énergétique = milliards d’économies à l’Europe

Ensuite, il faut débuter l’installation de votre VMC simple flux par la pose des manchettes et des gaines. Les manchettes reçoivent les bouches d’extraction d’un côté et accueillent les gaines de l’autre. Il faut noter que vous devez prévoir une bouche d’extraction pour chaque pièce humide au sein de votre habitation. 

L’étape suivante consiste à raccorder électriquement votre groupe pour son alimentation en électricité et sa commande. Pour ce faire, vous devez lire attentivement la notice fournie par le constructeur. Pour votre sécurité, il est recommandé de couper le disjoncteur avant d’installer votre VMC. Il faut aussi noter que dans la majorité des cas, les groupes d’extraction se suspendent. Cela limite les nuisances sonores et les vibrations générées par le dispositif. Encore une fois, suivez à la lettre les recommandations du fabricant pour connaître les modalités de fixation ou de suspension de votre groupe.

Une fois que tout est en place, vous pouvez vous attaquer à l’installation des bouches d’extraction de votre VMC simple flux. Les bouches d’extraction peuvent nécessiter un câblage électrique et/ou une pile selon leur type (si elles sont, par exemple, dotées d’un détecteur de présence ou d’une fonction qui mesure l’humidité).

Pour vous assurer que l’installation fonctionne parfaitement, il faut que vous la testiez. Pour cela, vous devez rétablir l’alimentation électrique du groupe. Celui-ci doit démarrer aussitôt que le courant est rétabli. N’hésitez pas non plus à vérifier le commutateur afin de tester la commande de vitesse. Outre le débit d’air qui augmente, la différence de vitesse se traduit par un bruit légèrement différent émis par votre groupe. Pour l’identifier, il vous suffit de l’écouter en vous rapprochant d’une bouche d’extraction du dispositif. 

Cet article pourrait vous intéresser :   Energie : comment faire baisser la facture

Faire appel à un professionnel pour l’installation d’une ventilation mécanique contrôlée

Si vous ne souhaitez pas entreprendre tous ces efforts pour installer votre ventilation mécanique contrôlée, la meilleure solution est de faire appel à un professionnel de la VMC. Un pro sera en mesure de vous fournir un travail soigné et dans les meilleures conditions en termes d’installation de VMC. Par ailleurs, un professionnel propose généralement dans les 10 ans de garantie sur le dispositif qu’il installe.

Quel est le prix d’une ventilation mécanique contrôlée ?

On parle de VMC simple flux, car le dispositif est généralement installé de manière simplifiée. En effet, chaque pièce de service du logement, telle que la salle de bain, la cuisine ou encore les toilettes, dispose d’un extracteur indépendant qui renvoie directement vers l’extérieur l’humidité.

Ainsi, le prix d’une ventilation mécanique contrôlée dépend de la qualité du matériel utilisé et de la difficulté au niveau de l’installation. Généralement, le coût total des travaux se situe entre 1 000 et 1 500 euros. 

Quelles sont les aides auxquelles vous pouvez faire appel si vous souhaitez opter pour la VMC simple flux ?

Il existe de nombreuses aides auxquelles vous pouvez prétendre si le fait d’installer une ventilation mécanique contrôlée simple flux dans votre logement vous intéresse. Toutefois, ces coups de pouce dépendent de plusieurs critères et permettent, dans la majorité des cas, de réduire de manière considérable le coût de l’ensemble des travaux. 

Les éventuelles aides possibles pour vos travaux de ventilation mécanique contrôlée sont : 

  • MaPrimeRénov’ qui est une aide destinée aussi bien aux travaux de   VMC simple flux qu’aux travaux de ventilation mécanique contrôlée double flux
  • La Prime CEE 
  • L’Eco prêt à taux zéro 
  • La TVA réduite à 5,5% au lieu de 20%.

Vous pouvez aussi consulter notre page sur le ballon thermodynamique, la pompe à chaleur ainsi que la climatisation réversible. Mettez vous à l’énergie verte en installant un panneau photovoltaïque.

Partager cette page à un(e) ami(e) ou à mon entourage.